01 juin 2017

Restons en mouvement

Ce n'est une nouvelle pour personne : faire de l’exercice est essentiel pour notre santé en général – aussi bien physique que mentale.

Cependant, à mesure que nous vieillissons, nous nous révélons souvent moins enclins à faire de l’exercice, d’autant plus lorsque ceux-ci s’avèrent critiques. L'activité physique, même à un niveau modéré, peut améliorer la santé de ceux qui ont déjà souffert, ou qui souffrent actuellement d’une maladie ou d’un handicap. Cela les maintient dans une dynamique de mobilité et d’indépendance.

La zone d'inactivité

Trop souvent, les seniors utilisent l'excuse qu'ils ne devraient pas faire de l'exercice parce que c'est trop risqué. Pourtant, la seule chose risquée est de ne pas bouger ! L’inactivité entraîne un effet cyclique: moins d'exercice conduit à de plus nombreuses visites chez le médecin ; et plus de visites chez le médecin entraînent moins d'exercice et d'activité physique (ceci est d’ailleurs valable à tout âge).

Heureusement, ce cycle est évitable. En plus de prévenir ou de retarder les maladies, il peut même s'avérer être un traitement efficace pour les maladies chroniques et les incapacités. Cela comprend l'arthrite, le diabète, le cancer du côlon ou les maladies cardiaques.

mobility-02.jpg De plus, l'activité physique peut aider à améliorer son équilibre et sa marche ainsi que sa fonction cognitive, ce qui s’avère particulièrement primordial pour rester mobile et autonome dans sa propre maison. Certaines études montrent que l'exercice peut notamment participer à réduire le risque de maladie d'Alzheimer. Il peut également réduire les sentiments de dépression et de stress, dont souffrent souvent les personnes âgées vivant seules.

L’évolution de l'exercice

Faire davantage d’exercices ne veut pas forcément dire s’astreindre à des cours de fitness intensifs, ou de musculation en tout genre - non et heureusement ! L'activité physique peut en réalité inclure tout ce qui amène votre corps à être en mouvement et à se déplacer. Cela peut inclure le jardinage, aller chez l’épicier en garant la voiture un peu plus loin pour marcher un peu plus, ou prendre les escaliers au lieu de l'ascenseur.

Cela ne veut pas dire que les personnes âgées ne peuvent pas suivre des programmes d'exercices. Il existe un certain nombre de programmes qui fournissent une multitude d'avantages pour la santé sans tomber dans l’excès. Le programme d'exercice idéal se compose généralement de trois composantes, qui peuvent être suivies par une personne d'un âge avancé : aérobie / endurance, force / résistance et étirement  / flexibilité.

  • Aérobie / endurance : 30 minutes par jour d'une activité cardiorespiratoire qui augmente votre fréquence cardiaque, comme la marche, la natation ou le cyclisme. Si cela est plus facile, cela peut être divisé en plusieurs sessions, comme deux activités de 15 minutes ou trois de 10 minutes, en particulier si vous êtes débutant.
  • Force / résistance : 2 à 3 fois par semaine d'entraînement de force. Cela peut inclure de lever des poids, faire des fentes et faire la chaise. Cependant, veillez à vous concentrer sur un type de muscles par session et ne pas tout faire le même jour,  et à augmenter progressivement les répétitions ou les poids au fil des semaines. Les entrainements de force empêchent la perte de masse osseuse et améliore l'équilibre, ce qui est particulièrement important pour prévenir les chutes.
  • Étirement / flexibilité : pertinent pour chaque exercice, l'étirement aide les muscles à se réchauffer et à refroidir progressivement afin de prévenir les blessures et de réduire les douleurs musculaires. Des exercices spécifiques peuvent également être utilisés pour isoler les groupes musculaires. Par exemple, le yoga peut être utilisé pour renforcer son centre. Un centre fort améliore le mouvement, la posture (pour les maux de dos notamment) ainsi que la mobilité.

Commencez dès maintenant !

Peu importe votre âge, il n'y a aucun inconvénient pour rester actif. Commencer jeune peut permettre de rentrer dans une routine sportive et bien-être plus rapidement et plus facilement. Cependant, comme il est coutume de dire… mieux vaut tard que jamais ! Le principal étant de se lancer, peu importe l’âge, du moment que vous trouvez votre rythme et que votre médecin l’a validé, allez-y ! Beaucoup trop de gens attendent d’avoir un objectif - perdre du poids, devenir plus forts - avant de faire le premier pas, alors que chaque jour devrait être une occasion de se « bouger » et d’aller vers un quotidien plus actif, pour vous assurer une vie plus longue et plus saine.

Et bien sûr, si la mobilité devient un défi, Handicare est toujours là pour vous aider, offrant un certain nombre d'options et de solutions de monte-escaliers pour s'assurer que chacun a la capacité de vieillir en toute sécurité et autonomie chez soi.

Sources:

https://nihseniorhealth.gov/ 

https://go4life.nia.nih.gov/ 

https://www.agingcare.com/


Bienvenue chez Handicare France

pop-up.jpgConcevoir & personnaliser son monte-escalier

Trouvez le modèle idéal pour votre logement et votre budget !

Commencer