27 février 2018

Ice, Baby Ice !

20180220_winter-fall-prevention-2.jpgLuge, patin à glace, ski ... l’hiver est synonyme de beaucoup de choses merveilleuses voire féériques,  mais malheureusement, quand la neige tombe, il arrive que… les gens aussi. Selon les dernières études réalisées, 2 millions de personnes âgées de plus de 65 ans chutent chaque année. De plus, la moitié de ces chutes se produisent lorsque vous marchez sur des surfaces planes. Ajoutez à cela de la neige et la glace, et vous avez la recette parfaite pour le désastre.

Mais attention, cela ne veut pas dire que lorsque le calendrier annonce décembre, nous devons nous transformer en ermites pour les trois prochains mois. Voici nos quelques conseils pour vivre au mieux la saison hivernale.

Trouver chaussure à son pied

On le sait tous (enfin, les femmes le savent surtout !), rien de mieux qu’une bonne paire de chaussures pour accessoiriser et finaliser une tenue. Le port de chaussures appropriées est la première étape pour prévenir les chutes. Les semelles en caoutchouc sont le meilleur choix pour maintenir la traction et l'adhérence. Vous pouvez même aller au-delà en investissant dans des couvre-chaussures griffes (disponibles dans la plupart des magasins d'articles de sport) pour améliorer la tenue sur les chemins. N'oubliez pas non plus vos accessoires ! Si vous utilisez une canne, n’hésitez pas à y ajouter un embout avec un pic à glace.

Planifiez vos sorties

Si possible, essayez de planifier vos sorties à l'extérieur autour de la météo. Bien sûr, il y a des moments où Mère Nature nous surprend lorsque nous avons un rendez-vous que nous ne pouvons pas ignorer (et lorsqu’il pleut non stop des semaines durant ce n’est pas évident !). Quand c'est le cas et que nous devons quitter nos maisons pour nous aventurer dans des conditions hivernales, assurez-vous de vous donner suffisamment de temps. Les chances de chute augmentent lorsque nous nous dépêchons de marcher, que nous marchons trop vite ou que nous ne sommes pas attentifs à l'endroit où nous marchons. Au lieu de cela, la sécurité vient de la marche "en conscience" - être conscient de chaque pas et du lieu nous marchons.

Soyez préparés

En plus de marcher « en pleine conscience », nous pouvons également nous préparer à des conditions de marche inattendues. Transportez un petit sac de litière pour chat avec vous ou dans votre voiture ou votre poche. Vous pouvez facilement en jeter devant vous avant de marcher pour ajouter de la traction. Les parkings sont souvent les plus grands coupables de la glace. Avant de sortir de votre voiture, vérifiez s'il y a de la glace et / ou jetez de la litière. Choisissez le chemin le plus dégagé en entrant dans un bâtiment, en notant que ce n'est pas toujours l'entrée principale. Il peut y avoir une autre entrée qui est plus dégagée. Peut-être une entrée latérale reçoit davantage de soleil, ce qui aide à faire fondre la neige et la glace et, par conséquent, en faire une entrée plus sûre pour vous.

Marcher les mains libres

Souvent, les gens ne portent pas de gants et se retrouvent alors les mains dans les poches pour se tenir au chaud. Cependant, cela vous empêche de garder votre équilibre et d'avoir la capacité de saisir quelque chose si vous tombez. Cela signifie également, pas de téléphone portable ! Rester alerte signifie ne pas avoir les mains et les yeux sur votre téléphone ;-)

Prenez soin de vos yeux

Qu'est-ce que les yeux en bonne santé ont à faire avec vos jambes pour vous tenir droit ? Bien qu'une vision saine et la marche puissent sembler sans rapport, s'assurer que vos lunettes sont toujours adaptées à la dernière prescription vous permet de voir où vous allez. Outre la neige et la glace, les obstacles sont partout autour de nous, nécessitant un oeil vif pour les éviter. Des jours plus courts en hiver signifient également moins de lumière du jour pour voir où nous allons. Assurez-vous de porter une lampe de poche avec vous, idéalement petite, elle peut parfaitement tenir sur votre trousseau de clés. Moins de temps passé à chercher la poignée de la porte ou à jouer avec une serrure, moins de temps où nous risquons de tomber !

Demander de l'aide

Il n'y a pas de honte à demander de l'aide, surtout quand cela signifie économiser des factures d'hôpital coûteuses voire votre vie ! Si vous ne pouvez pas sortir de chez vous à cause de votre allée toute enneigée, peut-être est ce que le fils des voisins ne serait pas contre un peu d’argent de poche en échange d’un peu d’aide pour déneiger ladite allée ? L’épicier sera sûrement très heureux de vous aider à amener les courses jusque dans votre voiture, et si les escaliers sont un problème, les monte-escaliers extérieurs peuvent vous transporter en toute sécurité de votre perron à votre voiture.

Ne laissez pas la sécurité glisser de votre esprit

Ces conseils peuvent sembler basiques, mais ils peuvent sauver une vie. Les chutes sont la cause la plus fréquente de lésions cérébrales traumatiques. Parce que la marche est si autonome (se produit inconsciemment, comme le clignotement), nous sommes souvent plus vulnérables à négliger tous les dangers le long du chemin. Nous pouvons pratiquer ces conseils toute l'année pour assurer des jours plus sûrs et plus heureux.

 

Sources: https://www.cdc.gov/homeandrecreationalsafety/falls/adultfalls.html, http://www.injuryhelpline.com/blog/slip-fall-injury-snow-ice/, https://www.ncoa.org/resources/winterize-to-prevent-falls/

Bienvenue chez Handicare France

pop-up.jpgConcevoir & personnaliser son monte-escalier

Trouvez le modèle idéal pour votre logement et votre budget !

Commencer